Sanoma: des accords collectifs pour les indépendants

Le secteur des média survit grâce à ses nombreux collaborateurs freelances (indépendants) et intérimaires. Ceux-ci font souvent exactement le même travail que leurs collègues rédacteurs salariés, mais ils ne jouissent pas des mêmes conditions de travail. Chez Sanoma Magazines Belgium, l’entreprise qui se trouvait derrière des magazines comme Flair, Libelle, Story et Humo, il n’en allait pas autrement. La CSC a pourtant réussi à inclure les travailleurs indépendants dans la concertation sociale. Tijs Hostyn, de ACV Puls, et la graphiste/militante Anne Van Reeth retracent l’évolution des choses, après une longue suite de restructurations.

Read More